6 avril 1916 : nous avons travaillé jours et nuits à creuser les tranchées, les boyaux…

Le 6 avril 1916hl104-p2-mef

Chers Parents,

Je suis bien portant. Nous sommes relevés ce soir après 8 jours de tranchées. Il est temps. Nous sommes fatigués. Nous avons travaillé jours et nuits à creuser les tranchées, les boyaux, à faire des abris, etc… Les premiers jours, le temps a été favorable, mais avant-hier, il est tombé beaucoup d’eau de sorte que nous sommes couverts de boue de la tête aux pieds. Aujourd’hui il fait un peu meilleur. Toujours même activité d’artillerie. Les obus pleuvent du matin au soir, et la nuit aussi.

Chers Parents, je vous embrasse de tout cœur

Henri

Feuilletez avec moi le Miroir de dimanche dernier, où vous trouverez encore de nombreuses vues des environs, de Verdun bien sûr…

miroir-1916-04-02

 

Publicités
Cet article, publié dans 1916 : Verdun, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s